J-Z Démâtage

Dimanche 8 juillet

Préparation pour le démâtage… c’est long et avec plusieurs mauvaises surprises… Le mât n’a jamais été démonté sur ce voilier… et cela se sent… 14ans sans bouger, pire qu’un ouvrier d’état… certaines pièces sont soudées par le temps. La clavette en pied de mât demandera beaucoup d’effort, et les ridoirs de haubans semblent soudés… La bôme est démontée sans soucis, je retire les drisses et écoutes, le patarat etc…

Lionel, mon voisin de ponton, démonte mon carbu et modifie tous les réglages. Le résultat est probant et je lui laisse ici la trace numérique de ma satisfaction ;) (si vous passez par Rouen, vous pouvez avoir confiance en lui).

Lundi 9 juillet

Ca coince! Malgré un pied de biche, du dégripppant à faire passer au noir le pont de CAPTAIN MANTA, rien n’y fait… si ça vient! Non… les ridoirs sont vrillés par les efforts… je me pose la question de chauffer ses ridoirs… Trop tard, la grue n’est plus disponible…

Mardi 10 juillet

On chauffe, les ridoirs sont morts de toutes les manières… ca passe. La grue (merci Cristophe) gère parfaitement son affaire. Le mat est retiré, le démontage peut continuer. L’histoire continue ;)

Publié dans CAPTAIN MANTA | Commentaires fermés

J-Y Carentan Rouen

Vendredi 6 juillet

15h… une page se tourne, l’état major au complet de l’école rend un dernier hommage au commandant quittant. Barque, tour d’un bassin qui porte les stigmates du temps et les traces d’un passé glorieux, cornemuse et émotion. Rien à ajouter, tous les ingrédients sont là… et parmi les présents, trois qui se préparent pour la première étape d’un long chemin vers Toulon.

16h… finalement, le plus long à se préparer n’est pas toujours celui auquel on pense… Sébastien N est au volant de sa vaillante 206, 300000km au compteur et bruit de roulement dès les 70km/h. Stephane Q est chaud.

17h50 Passage de l’écluse de Carentan. Il était temps… ambiance bucolique et quelques centimètres seulement sous la coque au milieu de la baie des Veys!

Pas de vent, un moteur qui pousse bien, parfois à 6nds… le repas est magnifique, et Grandcamp résonne des clameurs de la cornemuse… Le soleil se couche et le temps des quarts commence. Seb jusqu’à 2h, puis je prends jusqu’à 5h, enfin Stéphane repnend la barre pour le lever de soleil. La nuit est douce, noire, jusqu’à notre arrivée dans un champ de bouées lumineuses… sans doute un futur champ d’héolienne… pour le moment, c’est juste un feu d’artifice la nuit qui explose de mile feux scintillants!

Samedi 8 juillet

Pas moyen d’avancer, le courant est trop fort. Rentrons vers Honfleur… mais le moteur cale à chaque fois que nous ralentissons… et c’est en crabe, et un peu en panique, que nous nous échouons dans l’écluse… Tout va bien… mais la te dans le moteur, difficile de garder les idées claires…

11H30 top départ pour Rouen, la pause a été rapide et le courant est maintenant « navigable ». Les ponts majestueux s’enchaiinent, et les boucles de la seine sont longues. Les tours des cheminées crachent leurs flammes, et la nature semble avoir perdu son combat ici… quelques heures plus tard, changement de décor et le vert est partout, les falaises blanches sont belles et nous voguons rapidement en profitant de l’onde de marée.

22h30 nous arrivons au port de Rouen, le moteur cale une ultime fois, et nous sombrons dans un sommeil profond. L’autoroute passe à 200m, mais fatigués et heureux, rien ne pourrait nous gêner ce soir.

PS: les photos suivront, et je mettrai à jour les articles… plus tard!

Publié dans CAPTAIN MANTA | Commentaires fermés

Plus que quelques jours…

Petites retouches et bricolages avant le grand départ… Lily passe sa première nuit dans le triangle, et après une petite période de stress, dort bien… mieux que sa maman qui se lève tout le temps ;) Va falloir reprendre les bonnes habitudes!!!

Publié dans CAPTAIN MANTA, Page de garde | Commentaires fermés

J-X Cherbourg Carentan

Vendredi 18 mai

Tout semble clair… la marée présente un coef important, synonyme d’un temps compatible avec un coup de karcher sur la coque et l’utilisation d’une marche présente au club… A 15h, heure de mon arrivée au ponton, il ne reste plus que 15cm avant la cote de 1m30… mon tirant d’eau… Bref… le bateau saute vers la marche et s’échoue en 2mn!

Première étape d’une préparation qui devrait aboutir au retour de CAPTAIN MANTA vers son bassin de naissance… la méditerranée!

L’équipage au complet et même avec des invités, la soirée est animée et la vie reprend ses droits dans la cabine. Dormir à cinq… c’est fait!

Samedi 19 mai

Appareillage à 7h10, et transit calme sous le soleil et la fraicheur. Adieu Cherbourg, je ne sais pas si l’étrave de CAPTAIN MANTA te reverra un jour… sans doute… mais pas dans l’immédiat! Bonjour St Vaast, puis St Marcouf… la baie des veys et le canal de Carentan! Parenthèse bucolique entre vaches et canards… La SNSM se bat pour desechouer un voilier… au troisième essai, cela fonctionne :)

Il est 14h, l’écluse est passée et nous prenons un verre mérité au Contoir des Marins… CAPTAIN MANTA prend ses quartiers d’été proche de la maison pour une préparation un peu plus fine des navigations futures ;)

Publié dans CAPTAIN MANTA | Commentaires fermés

Projet 2018 … réactualisé ;)

Suite à l’arrivée du dernier matelot, le projet de l’été 2018 est revu et corrigé afin d’offrir un maximum de plaisir, tout en limitant les risques…

Ca sera un retour par les canaux… en passant par la seine, le canal de Loing, le canal de Briare, le canal latéral de la Loire, le canal du Centre, la Saône et le Rhône! Il ne reste donc comme partie « marine » que le chemin entre Cherbourg et Le Havre, puis au final, Fos sur mer jusqu’à Toulon.

Ce parcours bucolique nous permettra ainsi du boucler un tour de France débuté en 2015 avec le précédent bateau, tout en assurant un timing plus maîtrisable (en tout, je prévois 30 jours… je suis preneur de remarques à ce sujet… je vais préparer un planning fin…).

Coté négatif? Devoir démâter puis remâter avec un bateau qui s’y prête sans doute beaucoup moins qu’un first 18, le mat de CAPTAIN MANTA étant pénétrant…

Publié dans CAPTAIN MANTA | Laisser un commentaire

Projet 2018…

Voici de quoi nous occuper un moment… un beau projet, à réaliser en famille :)

Publié dans CAPTAIN MANTA | Un commentaire

Repos hivernal…

L’heure du repos est arrivée… le vent fort s’installe, le temps est chagrin, le planning ne permet plus de profiter des risées… bref, il est temps de ranger CAPTAIN MANTA.

La manœuvre n’est pas compliquée, le vent un peu fort nous gène au départ du club, mais la grue est bien abritée et tout de passe à merveille… les sangles sont passées, j’appuie sur le stop moteur… et rien… il continue ;) On redemande à descendre le bateau histoire de continuer à refroidir le moteur, et une petite minute plus tard, sans savoir pourquoi, le moteur s’arrête enfin… bref…

Deux sangles tiennent le bateau

Hissé jusqu'au niveau de la route

Une demie heure plus tard, CAPTAIN MANTA est posé sur ses quilles, ficelé de toute part et paré pour l’hiver.

On est parti!

Repose toi bien ;)

Publié dans CAPTAIN MANTA | Un commentaire

Bilan en chiffres…

Voici un petit tableau récapitulatif de cet été, avec distance parcourue, temps de navigation, temps au moteur:

Jour Port Dist Tps moteur Durée nav
01/08/2016 1 Cherb – St Vaast 36 1,5 5,5
02/08/2016 2
03/08/2016 3 Port en Bessin 36 0,5 8,5
04/08/2016 4 Dives sur mer 35 1,5 9
05/08/2016 5
06/08/2016 6 Fécamp 38 5 9,5
07/08/2016 7 Dieppe 37 0,2 6,2
08/08/2016 8
09/08/2016 9 Saint Valery sur Somme 38 0,2 8
10/08/2016 10
11/08/2016 11
12/08/2016 12
13/08/2016 13
14/08/2016 14
15/08/2016 15 Brighton 80 2 14
16/08/2016 16
17/08/2016 17 Portmouth 47 2,5 8
18/08/2016 18
19/08/2016 19 Cowes 11,4 0,5 3
20/08/2016 20
21/08/2016 21
22/08/2016 22 Yarmouth 13 0,2 2,5
23/08/2016 23 Cherbourg 71 5 13,5
Total 442,4 19,1 87,7
V moy 5,044469783

 

Au global, on peut donc bien tabler sur une vitesse moyenne de 5 nds… qui inclue les arrivées et départs des ports. Sous voile, le bateau est presque toujours à une vitesse comprise entre 5 et 7 nds… sauf si le vent tombe en dessous de 7/8 nds… soit force 2 ;) En effet, par faible brise, le poids du bateau 2 tonnes et au moins 500kg de trucs (50kg d’eau, 50kg d’essence, 30 kg de bouffe, 30kg pour les 2 ancres, 20kg d’annexe, 10kg de bouquins, 10 kg d’habits dont les tenues marines, 20kg d’outils, environ 150kg d’humains,…)… couplés avec la surface mouillée des 2 quilles aboutissent à un bateau un peu flaimard qui semble se traîner à 3/4 nds. En dessous de 3,5nds, il faut penser à mettre le moteur qui nous permet d’assurer 5nds de vitesse par mer calme.

La navigation s’est bien passé, avec 80% du temps à la voile en comptant le temps des manœuvres de port. Cette statistique montre:

1. que le temps cet été a été plutôt clément… avec suffisamment de vent

2. que le bateau est bien un voilier ;)

Nous sommes partis avec presque 60l d’essence… de quoi faire un A/R vers l’Angleterre ! En pratique sur cet été, nous avons consommé environ 30l. Vu toutes les incertitudes dans la tenue du journal de bord sur les durées au moteur, et mon incapacité à suivre le niveau d’essence dans les bidons, je continue de penser que notre honda 8ch doit consommer 2l/heure. Donc 35€ de budget essence… pour 450€ de budget place de port… avec un écart de prix fort entre la France et l’Angleterre (vivement que la Livre s’effondre!).

Les photos vont bientôt venir compléter les derniers jours de navigation.

Publié dans CAPTAIN MANTA | 3 commentaires

Parcours de l’été

Eh voici la trace du parcours réalisé cet été…

 

Publié dans CAPTAIN MANTA | 4 commentaires

J23 Yarmouth – Cherbourg

Hop hop… la rentrée est proche et une fenêtre météo est présente… nous traversons!

Le temps est calme ce matin là, nous dépassons les Needles soleil levant… le port était très calme et nous sommes 3, 4 voiliers à prendre le même cap… pour paraphraser une réplique d’un film mythique (pour les sous-mariniers): « donnez moi un cap au Sud… bien… 180… j’adopte le 180 ! »

The Niddles au petit matin et au calme (donc de loin!)

Hurst Point au levé du soleil!

Totland Bay (à priori)

Warden Point (on devine un léger courant)

La marée va d’abord nous pousser un peu sur l’Ouest, puis sur l’Est… puis sur l’Ouest à l’arrivée sur Cherbourg… La visibilité est excellente, et nous pouvons apercevoir les côtes Anglaises jusqu’à 20M de  celle-ci…

Nous traversons le rail relativement facilement, juste une petite frayeur avec un cargo dont j’ai oublié le nom Woodtruc..noir et blanc et qui a changé de cap à « seulement » 2M de nous environ… après une tentative de contact radio de ma part sur le 16… Evidement, nous avions également changé de cap au même moment, aboutissant à un nouveau CPA presque nul… bref… nous sommes encore peu expérimenté, et nous nous faisons sans doute un peu trop de frayeur pour rien ;) En effet, dans un passé proche, beaucoup de voiliers traversaient sans AIS, parfois sans VHF… et ils ne sont pas morts!

Cherbourg et le phare de Gatteville est visible lorsque nous arrivons à 10M de la côte… nous faisons une tentative de pêche… qui aboutit à un semi échec… comme il y a un an, on pêche un poisson… bien! En le regardant, je le trouve un peu petit et mon côté « gentil » prend le dessus… on le rejete (en plus, il ne s’est même pas mis à nager…)… c’était un maquereau et il devait faire 20cm… en vérifiant, on aurait pu (du) le manger…

Les tentatives suivantes ont permis de réaliser plusieurs prélèvements d’algues…

PAN PAN - PAN PAN - PAN PAN (cul cul?)

Remorquage d'un voilier qui n'a plus usage de son moteur... mouais...

Bref, pendant ce temps là, le vent est tombé et nous terminons les 3/4 dernières heures au moteur… A ce propos, j’ai le sentiment que la consommation de notre honda 8ch ne dépasse pas les 2l/h lorsqu’il n’est pas à fond… mais doit bondir à 3/4l si on pousse à fond (pour gagner un Nd entre 5 et 6nds).

La nuit tombe, nous dormirons à bord au port de Cherbourg ce soir… retour à la maison ;)

Publié dans CAPTAIN MANTA | Un commentaire