Projet 2018 … réactualisé ;)

Suite à l’arrivée du dernier matelot, le projet de l’été 2018 est revu et corrigé afin d’offrir un maximum de plaisir, tout en limitant les risques…

Ca sera un retour par les canaux… en passant par la seine, le canal de Loing, le canal de Briare, le canal latéral de la Loire, le canal du Centre, la Saône et le Rhône! Il ne reste donc comme partie « marine » que le chemin entre Cherbourg et Le Havre, puis au final, Fos sur mer jusqu’à Toulon.

Ce parcours bucolique nous permettra ainsi du boucler un tour de France débuté en 2015 avec le précédent bateau, tout en assurant un timing plus maîtrisable (en tout, je prévois 30 jours… je suis preneur de remarques à ce sujet… je vais préparer un planning fin…).

Coté négatif? Devoir démâter puis remâter avec un bateau qui s’y prête sans doute beaucoup moins qu’un first 18, le mat de CAPTAIN MANTA étant pénétrant…

Publié dans CAPTAIN MANTA | Laisser un commentaire

Projet 2018…

Voici de quoi nous occuper un moment… un beau projet, à réaliser en famille :)

Publié dans CAPTAIN MANTA | Un commentaire

Repos hivernal…

L’heure du repos est arrivée… le vent fort s’installe, le temps est chagrin, le planning ne permet plus de profiter des risées… bref, il est temps de ranger CAPTAIN MANTA.

La manœuvre n’est pas compliquée, le vent un peu fort nous gène au départ du club, mais la grue est bien abritée et tout de passe à merveille… les sangles sont passées, j’appuie sur le stop moteur… et rien… il continue ;) On redemande à descendre le bateau histoire de continuer à refroidir le moteur, et une petite minute plus tard, sans savoir pourquoi, le moteur s’arrête enfin… bref…

Deux sangles tiennent le bateau

Hissé jusqu'au niveau de la route

Une demie heure plus tard, CAPTAIN MANTA est posé sur ses quilles, ficelé de toute part et paré pour l’hiver.

On est parti!

Repose toi bien ;)

Publié dans CAPTAIN MANTA | Un commentaire

Bilan en chiffres…

Voici un petit tableau récapitulatif de cet été, avec distance parcourue, temps de navigation, temps au moteur:

Jour Port Dist Tps moteur Durée nav
01/08/2016 1 Cherb – St Vaast 36 1,5 5,5
02/08/2016 2
03/08/2016 3 Port en Bessin 36 0,5 8,5
04/08/2016 4 Dives sur mer 35 1,5 9
05/08/2016 5
06/08/2016 6 Fécamp 38 5 9,5
07/08/2016 7 Dieppe 37 0,2 6,2
08/08/2016 8
09/08/2016 9 Saint Valery sur Somme 38 0,2 8
10/08/2016 10
11/08/2016 11
12/08/2016 12
13/08/2016 13
14/08/2016 14
15/08/2016 15 Brighton 80 2 14
16/08/2016 16
17/08/2016 17 Portmouth 47 2,5 8
18/08/2016 18
19/08/2016 19 Cowes 11,4 0,5 3
20/08/2016 20
21/08/2016 21
22/08/2016 22 Yarmouth 13 0,2 2,5
23/08/2016 23 Cherbourg 71 5 13,5
Total 442,4 19,1 87,7
V moy 5,044469783

 

Au global, on peut donc bien tabler sur une vitesse moyenne de 5 nds… qui inclue les arrivées et départs des ports. Sous voile, le bateau est presque toujours à une vitesse comprise entre 5 et 7 nds… sauf si le vent tombe en dessous de 7/8 nds… soit force 2 ;) En effet, par faible brise, le poids du bateau 2 tonnes et au moins 500kg de trucs (50kg d’eau, 50kg d’essence, 30 kg de bouffe, 30kg pour les 2 ancres, 20kg d’annexe, 10kg de bouquins, 10 kg d’habits dont les tenues marines, 20kg d’outils, environ 150kg d’humains,…)… couplés avec la surface mouillée des 2 quilles aboutissent à un bateau un peu flaimard qui semble se traîner à 3/4 nds. En dessous de 3,5nds, il faut penser à mettre le moteur qui nous permet d’assurer 5nds de vitesse par mer calme.

La navigation s’est bien passé, avec 80% du temps à la voile en comptant le temps des manœuvres de port. Cette statistique montre:

1. que le temps cet été a été plutôt clément… avec suffisamment de vent

2. que le bateau est bien un voilier ;)

Nous sommes partis avec presque 60l d’essence… de quoi faire un A/R vers l’Angleterre ! En pratique sur cet été, nous avons consommé environ 30l. Vu toutes les incertitudes dans la tenue du journal de bord sur les durées au moteur, et mon incapacité à suivre le niveau d’essence dans les bidons, je continue de penser que notre honda 8ch doit consommer 2l/heure. Donc 35€ de budget essence… pour 450€ de budget place de port… avec un écart de prix fort entre la France et l’Angleterre (vivement que la Livre s’effondre!).

Les photos vont bientôt venir compléter les derniers jours de navigation.

Publié dans CAPTAIN MANTA | 3 commentaires

Parcours de l’été

Eh voici la trace du parcours réalisé cet été…

 

Publié dans CAPTAIN MANTA | 4 commentaires

J23 Yarmouth – Cherbourg

Hop hop… la rentrée est proche et une fenêtre météo est présente… nous traversons!

Le temps est calme ce matin là, nous dépassons les Needles soleil levant… le port était très calme et nous sommes 3, 4 voiliers à prendre le même cap… pour paraphraser une réplique d’un film mythique (pour les sous-mariniers): « donnez moi un cap au Sud… bien… 180… j’adopte le 180 ! »

The Niddles au petit matin et au calme (donc de loin!)

Hurst Point au levé du soleil!

Totland Bay (à priori)

Warden Point (on devine un léger courant)

La marée va d’abord nous pousser un peu sur l’Ouest, puis sur l’Est… puis sur l’Ouest à l’arrivée sur Cherbourg… La visibilité est excellente, et nous pouvons apercevoir les côtes Anglaises jusqu’à 20M de  celle-ci…

Nous traversons le rail relativement facilement, juste une petite frayeur avec un cargo dont j’ai oublié le nom Woodtruc..noir et blanc et qui a changé de cap à « seulement » 2M de nous environ… après une tentative de contact radio de ma part sur le 16… Evidement, nous avions également changé de cap au même moment, aboutissant à un nouveau CPA presque nul… bref… nous sommes encore peu expérimenté, et nous nous faisons sans doute un peu trop de frayeur pour rien ;) En effet, dans un passé proche, beaucoup de voiliers traversaient sans AIS, parfois sans VHF… et ils ne sont pas morts!

Cherbourg et le phare de Gatteville est visible lorsque nous arrivons à 10M de la côte… nous faisons une tentative de pêche… qui aboutit à un semi échec… comme il y a un an, on pêche un poisson… bien! En le regardant, je le trouve un peu petit et mon côté « gentil » prend le dessus… on le rejete (en plus, il ne s’est même pas mis à nager…)… c’était un maquereau et il devait faire 20cm… en vérifiant, on aurait pu (du) le manger…

Les tentatives suivantes ont permis de réaliser plusieurs prélèvements d’algues…

PAN PAN - PAN PAN - PAN PAN (cul cul?)

Remorquage d'un voilier qui n'a plus usage de son moteur... mouais...

Bref, pendant ce temps là, le vent est tombé et nous terminons les 3/4 dernières heures au moteur… A ce propos, j’ai le sentiment que la consommation de notre honda 8ch ne dépasse pas les 2l/h lorsqu’il n’est pas à fond… mais doit bondir à 3/4l si on pousse à fond (pour gagner un Nd entre 5 et 6nds).

La nuit tombe, nous dormirons à bord au port de Cherbourg ce soir… retour à la maison ;)

Publié dans CAPTAIN MANTA | Un commentaire

J22 Cowes – Yarmouth

Vent contre courant… ça déménage! Heureusement, on ne voulait pas aller loin, juste de quoi nous rapprocher de l’Ouest de l’ïle de Wight et connaître  une autre partie de l’île.

Ancien moulin à quelques mètres du port de Yarmouth

Elisabeth gère la barre, et nous apprécions encore notre nouvelle petite voile de brise.

L’arrivée sur Yarmouth est rendue un peu délicate par un courant traversant fort… qui disparait une fois rentrée dans le port. Pris en charge par le Harbour master, nous nous mettons à couple d’un autre voilier (un fisher 25).

Une rivière se jette dans le port... tout est silencieux...

Les alentours sont magnifiques! C’est sauvage… nous avons le droit à des vols d’oies sauvages. C’est un coin à vite redécouvrir!

Calme

Des oies sauvages patrouillent en formation...

Les alentours sont constitués de marais

Pas simple mais contre quelques pounds, les oies prennent la pose ;)

Près d'une ancienne gare, des cygnes et des coins coins

Sortes d'estacades locales: une urne permet de collecter les dons pour sa réfection...(idée à retenir?)

Ca bouge ici ;)

Soleil couchant en sortie du port... quelques bouées visiteurs disponibles...

Y a du monde ici... nous passons la nuit à couple!

Arrière port encore

Hello la mouette

Les douches sont moins magiques, et les tarifs toujours aussi agressifs…

Publié dans CAPTAIN MANTA | Un commentaire

J21 Cowes

Découverte de l’île à vélo! Presque 50 ou 60 km (au moins) pour faire le tour… puis un quart de tour avec une partie de la côte. On profite un maximum et Elisabeth se met a crier derrière moi… boom… elle est tombée en vélo… un peu fatiguée par cette grande et belle journée. Plus de peur que de mal :)

Discussion avec une dame de 93 ans qui jardinait devant ce spectacle qu'elle contemple depuis plus de 30 ans

Bateau vapeur échoué et magnifique

Les Beetles sont vivants ;)

Plusieurs édifices religieux sur l'île

On joue à la baballe au club de Ryde

Les oies semblent décontractées... pas de chasseurs ici?

On aura ainsi dépensé les calories accumulées au cours de nos divers arrêts ;)

Publié dans CAPTAIN MANTA | Laisser un commentaire

J20 Cowes

L’avis de vent frais était correct, et nous sommes bien à l’abris dans le port de Cowes. Ce port est un haut lieu de la régate, et un magasin sur deux est dédié à la mer. La matinée est très pluvieuse, mais le soleil pointe son nez en début d’après midi…

Sportif... nous resterons au port

Des ferries font des a/r sans arrêt entre la côte et l'île...

Une balade coté Ouest nous permet d’apprécier ce port, et nous devons prendre un dispositif pour traverser le fleuve qui est une sorte de bateau mu par des chaînes. Un peu à l’ancienne, sauf qu’ici, il fonctionne tout le temps (1 livre l’A/R).

On se balade dans un parc à la recherche des écureuils rouges… mais ils ne doivent pas être là… Les articles dans les shipschandlers sont légèrement moins chers qu’en France, comme par exemple des crochets inox à 3 livres, un kit de joints pour WC à 34 livres (payé 45€ l’année dernière en france).

La Coccinelle est là!

Le vent ne faiblit pas, mais quelques bateaux se lançent dans la baie, qui il est vrai, reste protégée. Cocorico, un paquet de first 40 sont présents et régatent ensemble…

La marée est spéciale ici... et notre place de port est située sur l'estran... on se posera sur une quille ;)

Cowes est un endroit de prédilection pour les régatiers!

Hop hop ça bouge!

Ca bouge encore

Navette rapide

Publié dans CAPTAIN MANTA | 4 commentaires

J19 Portsmouth – East Cowes (Île de Wight)

Ce matin, il pleut… puis il pleut beaucoup… enfin, il pleut à peu près normalement… nous attendons que la visibilité revienne, puis nous quittons le port… direction ïle de Wight.

Dès la sortie du port, nous nous faisons klaxonner par un transborder de 120m de long… un gros coup de klaxon qui veut dire: qu’est ce que tu fous, je comprends pas tes intentions… et il avait bien raison car j’étais en train de monter ma voile… pas super attentif au cap… et avec le courant, nous étions un peu sur son chemin… un coup de moteur, on s’éloigne et il nous fait un petit signe amical de la main…. sans rancune!

On voit bien le demi tour lié à l'arrivée d'un remorqueur avec une barge... puis une légère inflexion vers tribord au moment du klaxon!

Elisabeth prend la barre et la gardera toute l’après midi. D’abord un peu trop prudent avec un ris et la trinquette, nous restons collé à la sortie du port… une fois libérée de son ris, le bateau prend 3nds de vitesse et nous naviguons enfin dans des conditions agréables… travers, 5/6 nds, le vent est raffaleux et nous voyons approcher un grain. Ca régate fort dans le sud de l’île de Wight, et nous croisons 2 bateaux de sport (Hugo boss peut être un classe 60? et un trimaran à l’entrée de Cowes).

Nous nous rapprochons de l’entrée de Cowes, le courant est plus fort et Elisabeth me laisse barrer pour l’arrivée au port. Le contact radio contient un « speak slowly please, we’re french »… en chemin nous croisons un truc (?) qui fait la traversée entre 2 rives à la force de 2 chaines… qui sont alors juste sous l’eau… il faut donc éviter de croiser son chemin…

Système ingénieux avec 2 chaînes permettant de tracter le bateau? entre les 2 rives

Les chaînes remontent et affleurent la surface lors du déplacement du truc... il faut donc éviter de passer à coté avec une quille... et il n'hésite pas à couper la route des voiliers (vécu)

Nous prenons place au ponton visiteur, il pleut. Une toute petite navigation, et nous voici sur l’île de Wight… sans doute pour quelques jours à la vue de la météo. La capitainerie est super sympa, nous avons des cartes pour faire du vélo, et visiter les lieux. Le port est très mignon et est très grand.

La marine East Cowes est acceuillante

Spéciale dédicace pour les anciens de Mayotte

Nous avons craqué, une fois de plus, pour un suprême hot chocolate… c’est à dire du chocolat avec de la crême, des shamallows…

Publié dans CAPTAIN MANTA | 2 commentaires